Faut-il devenir propriétaire ou rester locataire de sa résidence principale ?

La réponse à cette question dépend avant tout de votre situation personnelle, professionnelle et financière.

Il faut donc étudier les avantages et les inconvénients d’être propriétaire ou locataire en fonction de votre situation pour faire le bon choix.

Devenir propriétaire permet de se constituer un patrimoine, préparer son avenir mais c’est une décision qui vous engage sur le long terme et qui entraîne des frais : elle doit être mûrement réfléchie.

Etre propriétaire, c’est :

  • Assurer la sécurité de son logement
  • Se constituer un patrimoine
  • Préparer un avenir meilleur, surtout si votre crédit immobilier est remboursé quand vos revenus diminuent lors de votre départ en retraite.

Ainsi, une grande majorité de Français souhaitent  devenir propriétaires  et la pierre reste le placement préféré des français*.  Enfin, comme les taux des crédits immobiliers sont actuellement très bas, tout est favorable pour se lancer dans l’achat d’un bien immobilier.

Cependant,  il faut intégrer certaines contraintes quand on devient propriétaire :

  • C’est une décision à prendre sur le long terme car un achat immobilier s’insère dans un projet de vie.  Le bien acheté doit correspondre à votre situation actuelle et aussi à celle à venir dans les prochaines années, comme l’agrandissement de la famille par exemple.
  • Une acquisition entraîne différents coûts qu’il faut prévoir : les frais de mutation, la taxe foncière et les charges de copropriété. Il faudra aussi procéder à l’entretien de votre bien.
  • Les plus-values ne sont pas garanties en cas de revente car cela dépend de l’état du marché immobilier.

Rester locataire, c’est s’assurer plus de liberté, de mobilité mais avec un risque de devoir  quitter le bien si le propriétaire souhaiter le vendre ou l’habiter.

En restant locataire :

  • Vous restez plus mobile professionnellement car vous pouvez quitter rapidement votre logement en respectant le préavis vis-à-vis de votre propriétaire.
  • Les gros travaux d’entretien ne sont pas à votre charge. En contrepartie, vous ne pouvez pas transformer votre bien comme vous le souhaitez car il faut l’accord du propriétaire.
  • Vous risquez de devoir déménager si le propriétaire veut récupérer le bien pour le vendre ou l’occuper. Il faudra libérer votre logement après le préavis de six mois prévu dans ce cas.

Le choix de devenir propriétaire ou rester locataire dépend de votre budget et de vos priorités personnelles et professionnelles  à court, moyen et long terme.

Un conseil :

si vous décidez de devenir propriétaire, soyez sélectif dans vos  recherches. Aux cours des quinze dernières années,  les prix de l’immobilier ayant  fortement augmenté,  on ne sait pas si cela va durer.  Ainsi, l’emplacement du bien, son environnement (transports, commerces, écoles…) et sa  qualité de construction sont des éléments importants à prendre en compte.

Faites une demande de prêt en ligne

ou

Trouvez une agence prêt de chez vous

* Etude menée par le cabinet ELABE  pour le Crédit Foncier en janvier 2017 dans laquelle 92 % des personnes interrogées jugent positive l’idée d’être propriétaire et 7 français sur 10 affirment qu’ils feraient le choix de la pierre s’ils recevaient une importante somme d’argent.

Retour à Nos astuces