Investissement locatif, est-ce toujours une bonne opportunité ?

En 2018, la hausse de la Contribution Sociale Généralisée et la réforme de l’ISF, transformé en Impôt sur la Fortune Immobilière, ont alourdi la fiscalité sur l’investissement locatif.

Cependant celui-ci reste toujours d’actualité si vous souhaitez faire un placement, et ceci pour plusieurs raisons :

  • La pierre, une valeur sûre : l’immobilier reste l’investissement préféré des Français car ce placement est considéré comme moins risqué par rapport aux placements financiers et reste une bonne alternative en cas d’incertitude économique.
  • Les taux d’intérêts des crédits immobiliers sont toujours très bas et permettent ainsi d’optimiser la rentabilité de votre investissement.
  • C’est une façon judicieuse de se constituer un patrimoine, que vous pourrez ensuite léguer à vos enfants et qui vous apportera un complément de revenus, bienvenu pour votre retraite.
  • La fiscalité est attractive pour les investissements dans le neuf, notamment avec le dispositif PINEL, qui a été reconduit jusqu’en 2021. Vous bénéficierez d’une réduction d’impôt représentant de 12  à 21 % du coût total de l’opération (plafonnée  à 300 000 € par an et à 5 500 € du m² de surface habitable).  En contrepartie, vous vous engagez à louer votre bien pour une durée de 6, 9 ou 12 ans. Les ressources de votre locataire ne devront pas dépasser un montant plafond fixé par la réglementation et le montant des loyers sera plafonné, ces données variant selon la localisation du bien.
  • Vous pouvez aussi choisir d’investir dans l’achat de parts de SCPI (Société Civile de Placement Immobilier). Celle-ci détient et gère un patrimoine immobilier qui vous apportera un rendement annuel. De plus, le ticket d’entrée est moins élevé (entre 5 000 et 10 000 € selon les SCPI) et certaines SCPI sont éligibles au dispositif PINEL.  Cela peut être une bonne alternative si vous hésitez à vous lancer dans l’acquisition d’un appartement.

Un investissement judicieux, à condition de prendre quelques précautions :

  • Choisissez bien votre ville et l’emplacement de votre bien. Dans certaines villes le marché locatif est saturé donc il faut vérifier qu’il y a une véritable demande et que les montants des loyers pratiqués sont en cohérence avec le prix des biens pour calculer la rentabilité de l’opération. Le mieux est de se rendre sur place pour vous assurer de la situation du bien et de son environnement. La proximité des commerces, des transports ou des écoles sont autant d’atouts pour louer votre bien plus facilement.
  • Privilégier un investissement dans des quartiers abordables et attractifs où la rentabilité de votre investissement sera normalement plus élevée.
  • Pensez aussi à la revente notamment si vous investissez avec le dispositif PINEL. Evitez si possible de revendre votre bien juste après les périodes d’engagement de  location où de nombreux biens Pinel se retrouvent en vente. Plus vous conserverez votre bien longtemps, plus les chances de réaliser une plus-value augmenteront.

En synthèse, un investissement locatif est toujours un choix judicieux pour se constituer un patrimoine à condition de faire les bons choix et de déterminer vos objectifs avant de réaliser l’opération.

Au Crédit Foncier, nous disposons d’une gamme de prêts spécialement adaptés au financement des investissements locatifs (bien immobilier ou parts de SCPI) avec la possibilité de différer votre remboursement et de ne rien payer (sauf cotisations d’assurance et frais de dossier et hors capitalisation des intérêts pendant cette période) dans l’attente des premiers revenus locatifs.

C’est le moment d’en profiter ! Nous venons de baisser nos taux de 0,15 % (*) sur tous les types de prêts destinés à financer des opérations locatives (hors financement des SCPI).

Découvrez nos solutions

(*) Barème en vigueur au 24/09/2018. Baisse constatée par rapport au barème de juillet 2018.    

Retour à Nos astuces