Crédit Foncier

Crédit Foncier » Premier achat

Premier achat

Ancien, neuf, construction… Selon la nature de votre premier achat immobilier, il vous faut choisir le prêt le mieux adapté

Pour une meilleure compréhension de la terminologie des prêts, consultez notre glossaire

Avec le Crédit Foncier, bénéficiez d’avantages majeurs

  • l’accompagnement d’un spécialiste du crédit immobilier tout au long de votre projet
  • la possibilité d’acheter sans apport : nous finançons la totalité de votre projet (frais de notaire compris sous certaines conditions) et sur des durées longues si besoin
  • l’assurance de vous proposer des prêts réglementés : Prêt à Taux Zéro + (PTZ +), Prêt à l’Accession Sociale (PAS)Prêt Conventionné (PC)si votre projet et/ou votre situation sont éligible à ce type de prêt
  • le lissage des prêts ou prêts à paliers : lorsque le financement est composé de plusieurs prêts ayant des durées et des montants de remboursements différents, le lissage des prêts vous permet de ne payer qu’une mensualité globale sur toute la durée du prêt
  • la diminution de votre mensualité avec l’Aide Personnalisée au Logement (APL) si vous pouvez souscrire un prêt réglementé
  • la souscription possible aux assurances du Crédit Foncier pour faire face aux aléas de la vie
  • la liberté bancaire : vous gardez la liberté de rester dans votre banque, le Crédit Foncier n’exige pas l’ouverture d’un compte bancaire.

C’est votre premier achat immobilier, vous achetez votre appartement ou votre maison, avancez étape par étape et suivez nos conseils d’expert.

Pour que le coup de cœur de la première visite ou du premier contact ne se transforme pas en mauvais rêve, voici quelques conseils à retenir pour faire les bons choix.

Choisissez bien l’environnement de votre futur logement et assurez-vous :

  • de la tranquillité du site. Pensez à visiter votre future acquisition à différents moments de la journée et de la semaine
  • du nombre et de la qualité des transports, des voies de communication
  • de la proximité des commerces et des équipements publics et privés
  • des projets d’aménagement de la commune. Consultez à la mairie les permis de travaux ou de construire qui ont pu être déposés pour le logement que vous souhaitez acquérir
  • de la légalité des constructions implantées sur votre terrain, si vous achetez une maison (demandez l’attestation de permis de construire et le certificat de conformité).

Vérifiez le bâtiment et la qualité du bâti :

  • Année de construction
  • Etat de la toiture
  • Travaux réalisés ou en cours
  • Consultez le Dossier de Diagnostic Technique (DDT)
  • Type de chauffage et d’appareils de production d’eau chaude sanitaire
  • Isolation thermique et phonique…

Etudiez la qualité du logement :

  • Etage
  • Orientation
  • Distribution des pièces
  • Etat de l’installation électrique, du gaz, de la plomberie…
  • Superficie
  • Type de connexion internet ou câblage…

Etudiez bien le dossier de diagnostic technique du logement avant de signer la promesse ou le compromis de vente.

Déterminez au mieux votre budget global d’acquisition :

  • Evaluez votre capacité d’emprunt
  • Les travaux à effectuer
  • Les charges liées au logement (relatives à l’entretien collectif de l’immeuble, les dépenses de chauffage, les taxes d’habitation, foncières)…

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel, architecte ou entrepreneur, surtout si le logement est ancien.

Accueil creditfoncier.fr